À PROPOS

A mes 30 ans, après un parcours classique dans le monde du travail, une remise en question aussi bien personnelle que professionnelle, s'est profilée.

Déjà enfant, j'étais une passionnée de chevaux. Cavalière assidue pendant plus de 12 ans, je ne compte plus le nombre d'heures passées à cheval, ni les camps estivaux au manège ou encore les gymkhanas hivernaux... Brevet de cavalière en poche, j'ai tout arrêté pendant plus de 10 ans.

Jeune adulte, que j'étais, j'ai entrepris un travail en développement de soi avec Stéphane Bruchez, c'est lui qui m'a appris que j'avais un don pour la guérison et la communication animale.

Grâce à mon ex-conjoint, j'allais renouer avec les chevaux et rencontrer "Run". "Run" était un Trotteur réformé des courses qui avait été mis de côté par son propriétaire par manque de temps. Dès notre rencontre, un long chemin nous attendait. Tous deux, nous manquions de confiance en nous et l'un envers l'autre. Ce cheval m'accorda sa complicité, 7 ans après notre rencontre, juste quelques semaines avant son départ de l'Ecurie du Bonheur. 

Dans la foulée, j'ai suivi deux cours médiumnité avec Nina Montangero et un cours de communication animale avec Alexandra.

Passionnée également de pierres semi-précieuses et de leurs vertus, j'ai effectué un cours de base en lithothérapie et ainsi découvert que la lithothérapie équine est très connue en Angleterre.

Ensuite, j'ai entamé la formation "Travail en Liberté" avec Chevalliance. Cette formation de 7 week-ends m'a permis de me découvrir plus en profondeur et d'explorer l'effet "miroir" avec le cheval. Dans la foulée j'ai fabriqué, toujours avec Chevalliance, mon tambour chamanique. Puis, j'ai terminé la deuxième partie de la formation commencée deux ans auparavant. Aux printemps 2022, j'ai suivit une initiation à l'acupressure pour animaux.

Lorsqu'avec mon ex-conjoint nous avons décidé de prendre nos chevaux à la maison et d'éventuels pensionnaires, j'ai décidé d'obtenir mon papier de "Détention de chevaux" donné par le Haras National d'Avenches.

Tout au long de ces diverses expériences, lectures, etc, j'ai appris à décortiquer, écouter les signes que je recevais aussi bien du monde spirituel que par les animaux eux-mêmes. Depuis j'ai ressenti le besoin de donner un espoir aux animaux sans qui le monde ne serait pas le même. Eux qui nous donnent leur amour inconditionnel chaque jour. 

L'un n'allant pas sans l'autre, je propose aussi des soins pour les personnes et des ateliers pour les personnes dès 5 ans. 

Mon travail ne vous dispense pas d'un avis vétérinaire, ni d'un avis médical. J'approche le problème d'une manière plus émotionnelle car pour moi c'est là que se trouve la clef...

Ange terrestre, mes ailes sont devenues "Les Ailes d'Asha".

 

1/4